Groupe Courte & Fils, la passion d’entreprendre

Robert Courte, fondateur du groupe éponyme, tisse son histoire familiale et professionnelle depuis 50 ans en Nouvelle-Calédonie, « le pays où tout est possible ». Son esprit d’entrepreneur, transmis à ses fils, se résume à deux mots : travail et anticipation.

Issu d’un milieu modeste, Robert Courte saisit l’opportunité professionnelle de rejoindre la Nouvelle-Calédonie en 1971. Après dix années dans le milieu bancaire, il prend son destin en main et s’investit en tant que cogérant du Vigilant. « Le contrat conclu avec la SLN, début 1985, pour le gardiennage de tous les centres miniers et de l’usine de Doniambo va lui donner une autre dimension », se souvient l’entrepreneur. « La gestion du site de Thio a été délicate. Des émeutes ont éclaté dès notre arrivée et l’équipe de démarrage a été raccompagnée à Nouméa par l’armée. J’ai décidé de revenir seul pour rencontrer les tribus, avec pour carte de visite la photo de mon mariage, mon épouse mélanésienne à mes côtés et notre fils Stéphane dans mes bras. Et cela a fonctionné, il suffisait de se présenter, de se parler et d’expliquer notre mission. »

Un esprit visionnaire
« J’ai créé ensuite Vigifonds et Vigiplis qui ont connu de beaux succès (ces sociétés ont été cédées depuis, ndlr). Les efforts sont récompensés en Nouvelle-Calédonie, ce qui n’est pas forcément le cas partout », commente le chef d’entreprise. En 1993, il achète des docks à la Banque de l’Indochine. Parmi ses conditions, la garde des archives de l’établissement qui y sont stockées. Robert y voit d’emblée une opportunité : « j’allais pouvoir payer mes traites grâce à un nouveau métier. Nouméa Archives était né ! »
Viendront ensuite d’autres enseignes, en gestion propre comme Locabox NC et Cave in Box, ou en association (Connectic System, Sogesti, Sécusystem, TransR, Nouméa Ged, Setco, Nouméa Relance), qui ont permis au groupe de s’imposer dans le paysage économique calédonien.

La transmission
Cette âme d’entrepreneur, Robert Courte l’a transmise à ses fils dès leur plus jeune âge. Stéphane et Bertrand se remémorent avec humour leurs vacances scolaires bien occupées, « du nettoyage des voitures à la fabrication de rouleaux de pièces de monnaie ou à la destruction des archives ! Papa voulait nous faire prendre conscience de l’importance de réussir à l’école pour accéder à des fonctions plus nobles, tout en sachant d’où l’on vient. » Après leurs études, comptabilité pour Bertrand et commerce pour Stéphane, ils intègrent le groupe familial et y font leurs armes. Bertrand en assure aujourd’hui la direction, sur décision collégiale. Les frères pérennisent les structures existantes et en créent de nouvelles : Nouméa Relance en 2017 et Frigodom en 2018 (avec Arnaud et Clément Chevry). Et les projets ne manquent pas. Fidèles à l’esprit pionnier paternel !

En savoir plus https://gcf.nc/

Groupe Courte & Fils, la passion d’entreprendre
13 septembre 2021 noumearchives